Assembler son PC
Accueil | Configurations | Options | Montage du PC | Démarrage du PC | Optimisation | Comparateur de prix | Forum bons plans | Nos partenaires
Overclocking du PC

ordinateur    L'overclocking, ou surcadencement, permet d'augmenter la vitesse de fonctionnement d'un circuit électronique (notamment ceux utilisés dans un ordinateur) en utilisant certains composants à des fréquences supérieures aux fréquences configurées établies par le constructeur.
   La fréquence du processeur est la résultante d'une fréquence initiale multipliée à un coefficient interne au processeur. Par exemple, un Core 2 Duo E6300 fonctionne à 1,86 GHz, c'est en fait le fruit de 266 MHz x 7. Pour overclocker un processeur, il faut augmenter l'un de ces deux paramètres.
La fréquence initiale dont nous parlons est souvent baptisée fréquence de bus, ou FSB (Front Side Bus), à juste titre dans de nombreux cas puisqu'il s'agit de la fréquence à laquelle transitent les données entre le processeur et le northbridge du chipset sur la carte mère. Dans le cas des machines K8 (Athlon 64 et dérivés), nous parlons en revanche de la fréquence HTT, qui ne correspond à aucun bus particulier mais bel et bien à une fréquence référence à partir de laquelle seront calculées toutes les autres (fréquence CPU, fréquence mémoire, bus HyperTransport). A l'exception de rares Pentium Extrême Edition, tous les Pentium 4 et Pentium D sur socket 775 utilisent un bus de 200 MHz. Les Celeron D, processeurs d'entrée de gamme, se contentent d'un bus à 133 MHz. Les Pentium EE 3,73 GHz, 955 et 965 ainsi que tous les Core 2 fonctionnent avec un bus plus élevé de 266 MHz (sauf les E4xxx qui utilise un bus à 200 Mhz). Vous avez probablement entendu parler plus fréquemment de FSB533, FSB800 ou FSB1066. Il s'agit là des noms commerciaux donnés aux trois fréquences que nous venons de citer (133, 200 et 266 MHz) car la technologie employée par Intel aujourd'hui permet de faire transiter quatre fois plus d'informations à fréquence égale qu'à l'époque du Pentium III. C'est le fameux bus « Quad Pumped » dont nous entendons parler depuis la sortie des P4. Bien qu'un FSB800 permette d'envoyer autant d'informations en un cycle d'horloge qu'un bus Pentium III qui serait cadencé à 800 MHz, le bus FSB800 est bel et bien cadencé à 200 MHz réels. Pour en revenir aux processeurs AMD K8, la fréquence HTT est de 200 MHz pour tous les modèles, qu'il s'agisse de Sempron, d'Athlon 64, d'Athlon 64 X2 ou d'Athlon 64 FX.
A l'exception des modèles Extrême Edition et des versions réservées aux testeurs (ES : Engineering Sample) chez Intel, ainsi que des FX pour AMD, le coefficient multiplicateur est bloqué (vers le haut du moins, car il est possible de l'abaisser dans de nombreux cas), il n'est donc pas possible d'overclocker par ce biais. Du coup, la seule option qu'il reste réside dans l'augmentation du FSB ou de la fréquence HTT, ce qui se révèle un peu moins facile mais également plus performant. C'est moins évident car comme nous l'indiquions, d'autres fréquences sont issues du FSB/HTT, notamment les fréquences du bus PCI-Express, du bus PCI et de la mémoire vive. Du coup, l'augmentation du bus fait également monter ces autres fréquences avec les conséquences que l'on peut imaginer tels des plantages qui seraient liés à une carte fille ou aux barrettes de mémoire plutôt qu'en raison d'une trop importante fréquence processeur.Heureusement, les fabricants de chipsets nous proposent aujourd'hui des options très performantes permettant de désynchroniser ces fréquences de celles du bus, en leur appliquant un multiplicateur dans certains cas (la fréquence n'est pas synchronisée mais varie toujours en fonction du bus) ou une valeur fixe dans d'autres (la fréquence est fixée et totalement indépendante de celle du bus).

1) Les bases de l'overclocking:
• assurez-vous que le refroidissement de votre processeur est optimisé
• démarrez votre PC et entrez dans le BIOS. Rendez-vous dans le menu « Advanced » et selon votre carte mère et CPU appliquez les modifications suivantes: (ici un core 2 duo et une asus P5B deluxe)
• si plusieurs profils existent, passez en overclocking manuel
• fixez la fréquence du bus PCI à 33,33 MHz
• fixez la fréquence du bus PCI-Express entre 100 et 120 MHz (100 = fréquence de base, 120 = fréquence max généralement constatée sans ennui)
• désactivez toutes les options de « spread spectrum »
• désactivez le support « C1E »
• désactivez la technologie « VT » (Vanderpool Technology)
• désactivez « EIST » (Enhanced Intel SpeedStep Technology)
• vous pouvez laisser « CPU TM » et « Exécute Disable Bit » activés

Bios asus P5B Deluxe

2) Trouvez la fréquence FSB/HTT maximale de la carte mère:
Pour un Athlon 64 il faudra en premier diminuer l'hyper transport (peu d'inluence sur les performance) avec un coefficient de 3 à la place du 5 d'origine (5*200).
• Laisser les timings de la mémoire en automatiques (par SPD) pour le moment et abaissez le multiplicateur du processeur au maximum.
• Augmentez la fréquence de bus par étapes de 10 Mhz pour trouver la valeur autour de laquelle la carte mère ne fonctionne plus normalement. Vous pouvez lancer un super PI 1 Mo à chaque étape et si une erreur survient redescendez de 5 Mhz jusqu' à un résultat correct ou tentez d'ajouter un peu de tension sur le chipset (FSB Termination Voltage et NB Vcore avant tout) pour voir si le bus monte encore un peu. Notez ce FSB maximun. Avec les carte mère récentes il est fréquent de dépasser les 400 Mhz voir les 450 !

3) Déterminez la fréquence maximale de la mémoire (RAM):
• Abaissez le bus à sa fréquence normale (266 MHz pour un core 2 duo ou 200 Mhz pour un A64).
• Augmentez le coefficient de la mémoire au maximum (ratio 1:1) et gardez ses timings d'origine.
• Augmentez la tension de la mémoire (max 2 V sans refroidissement)
• Augmentez peu à peu la fréquence de bus et repérez la fréquence de mémoire à partir de laquelle le PC se révèle instable.

4) Trouvez la fréquence CPU maximale:
• Redescendez le bus à 266 MHz (ou 200).
• Optez pour un ratio de mémoire qui laisse la fréquence mémoire en deçà de sa valeur maximale
• Augmentez peu à peu le bus en testant (super PI) pour voir si le processeur tient le coup, par paliers de 10 MHz de bus par exemple
• Si vous rencontrez des problèmes d'instabilité alors que le bus et/ou la RAM . sont bien en dessous des valeurs testées précédemment, augmentez légèrement la tension du CPU.
• à partir du moment où vous ne progressez presque plus en fréquence à l'aide d'augmentations de tension, vous avez atteint les limites de votre processeur.

5) Overclocking final:
  C'est la synthèse des étapes précédentes: Choisissez le FSB le plus élevé que la carte mère et la mémoire acceptent sans dépasser la fréquence maximale supporté par le CPU. Gardez un ratio de 1:1 et les timings de base de votre mémoire.

  CPU-Z      CPU-Z memory  

Super PI

  Nous n'avons pas essayé de battre des records pour ce tutorat. En effet notre FSB carte mère atteint 420 Mhz sans toucher aux tensions du chipset et notre mémoire l'excellente Corsair Twins 2 Go dual PC 6400 cas 4 tourne tranquillement à 350 Mhz à 1,8 volts. Nous aurions pu obtenir un bon 3,6 Ghz en mettant la vitesse du bus à 400 Mhz (9*400) mais vue que nous travaillons sur ce PC nous n'avons pas pris le risque d'un plantage en raison des nombreux logiciels installés. Un overclocking doit se faire sur une installation toute "fraîche" de Windows avec juste les pilotes de la carte mère et de la carte graphique ainsi que les logiciels de tests, à savoir:
CPU-Z: Affiche des informations à propos des composants de l'ordinateur.
Super PI: Ce benchmark vous permet de tester votre CPU en lui faisant calculer les décimales de Π (Pi).
OCCTPT: OCCT est un logiciel qui permet de tester la stabilité de votre machine après un overclocking.
Intel Thermal Analysis Tool (monitoring et mise en charge pour processeur Intel).

  Avec 3,150 Ghz nous sommes déja bien plus rapide qu'un E6800 (2,93 Ghz) qui coûte 4 fois plus cher, avec un Super PI à 17 secondes ordinateur en charge de tous ses résidents dont celui de conception de cette page web, grabit, IE etc... !



Retour à l'optimisation =>    

 

Menu principal | Haut de la page | Retour

| Sauvez cette adresse dans vos favoris | Plan du site | © avril-2007 Websiteconcept.fr - Doc.Jeckill | Partenaire: amazon.fr |